Nos premiers enduits !

(Et sans doute les premiers d’une longue série !).

Du coup Charlie et Lulu sont venus nous former aux enduits chaux – chanvre (qui sont devenus chaux – paillettes de lin) pour les murs que nous avions précédemment isolés en chaux – chanvre également (à savoir les murs côté rue – et les murs du 2ème et 3ème du côté où la maison du voisin n’est pas assez haute pour assurer la mitoyenneté : voir l’article sur l’Isolation Thermique Intérieure).

Pour l’isolation, nous avions une matière très chargée en chanvre, ici on vient mettre plus de chaux dans les enduits ainsi que du sable. Après plusieurs tentatives, voici ce qui a été notre recette parfaite :

2 volumes de chaux / 1,5 volume de paillettes de lin / 1,5 volume de sable 02 / 1,5 volume de sable 04 pour environ 1 volume d’eau (nous réalisions le mélange à sec dans la bétonneuse, attention à ajouter l’eau progressivement pour obtenir la texture voulue !).

Nous avons profité d’un fond de placard pour tester les différentes finitions : le talochage à l’éponge fait fortement ressortir le chanvre ou les paillettes de lin, nous avons souhaité une finition plus lisse. Pas évident d’apprendre à manier les outils au début, on s’y fait progressivement (et on abandonne l’idée d’un résultat final exempt de tout défaut !) (Yep, on passe notre temps à regarder les murs chez les gens maintenant aussi pour comparer).

Quelques petits conseils du coup :

  • Lors du remplissage de la canisse veiller à ce qu’elle ne gondole pas : au plus la couche d’isolant sera droite, au plus ce sera simple pour la suite : pas besoin de compenser certaines parties du mur avec l’enduit.
  • Attention à ne pas mettre trop d’eau dans l’enduit : il est possible d’en rajouter par la suite, par contre c’est compliqué de rattrapper un trop plein en rajoutant des petits volumes de matières sèches. A contrario, ne pas hésiter à mouiller un peu la matière quand celle-ci devient difficile à travailler.
  • Un mur commencé doit être fini sur la journée, et du coup faut s’y mettre tôt, surtout si comme nous vous travaillez en plein hiver : à partir de 17h on travaillait à la lumière des lampes de chantier, pas hyper pratique. Au-delà de ça, il faut anticiper aussi l’état de fatigue de fin de journée : concrètement, à partir d’une certaine heure, on est plus prompt à laisser tomber les finitions : « Fuck, j’en ai rien à carrer si y reste des trous dans le mur ou s’il est pas plan, RIEN A FOUTRE JE RENTRE ». Il faut le savoir, nos objectifs finaux sont inversement corrélés à l’heure de la journée, et du coup, il faut être efficaces dès le matin pour ne pas finir trop tard et soigner le travail.

 

Quelques photos du chantier enduits :

 

 

Merci à Chris, Alex et Simon qui sont venus nous filer de bons coups de mains sur ce chantier !

Enregistrer


Isolation : Chaux chanvre – Métisse – Laine de bois : vous saurez tout !

-> La terrasse orientée sud ouest : TERMINEE ! (Thanks Antoine)

-> Isolation des murs non mitoyens au chaux – chanvre : TERMINEE ! (Un grand merci à tous ceux qui ont participé !)

-> Isolation des combles : quasi finies également.

Pour isoler les combles, on n’a pas lésiné : une couche de laine de bois en panneaux, suivie de deux couches de métisse : 26 centimètres en tout, je sais ça vous impressionne. Il a fallu cette fois encore, commencer par s’attaquer à la structure en bois qui allait permettre de maintenir l’isolant ET de poser les rails pour les placos à venir. Ensuite on a mis en place les différentes couches d’isolants, ce qui n’était pas très compliqué. On a d’ailleurs pas mal rigolé à découper tout ça puis à tenter de caser les chutes en jouant à Tétris.

Mention particulière au métisse du Relais (panneaux en laine de coton réalisés grâce aux vêtements recyclés) qui est très agréable à poser, puisqu’il n’est pas du tout irritant et ne fait pas de particules fines. C’est au final assez rigolo et ça donne l’impression de faire son petit nid douillet. L’équipe de Toerana et Thomas ont commencé à s’attaquer à la difficile étape de l’étanchéité à l’air : on vient poser une membrane avec du scotch étanche. Ca demande pas mal de rigueur parce qu’on ne déconne pas avec l’étanchéité.

 

Prochaine grande étape du chantier : les enduits !

Nous avons choisi de réaliser deux types d’enduits : l’un en terre paille, l’autre en chaux – chanvre (quasi la même recette que celle de l’isolant, mais l’on vient ici mettre beaucoup plus de chaux pour que l’enduit adhère bien !).

Cette fois ci encore, on sera formés par Charly et Lulu de Toerana sur ces différentes techniques.

Ensuite, on lance un chantier participatif du lundi 31 octobre au samedi 5 novembre (avec une journée off le mercredi 2 novembre). Si ça t’intéresse d’en savoir plus et de découvrir par l’action, passe nous un mail : gantoismontoit@gmail.com

On offre évidemment le gite et le couvert pendant les chantiers !


ITI (suite et fin) et isolation des combles (métisse et laine de bois)

Grâce à tous les ami-e-s qui sont venu-e-s nous aider pour l’isolation chaux chanvre, on en voit presque le bout !

UN GRAND MERCI à Charly et Lulu qui nous ont tout appris sur l’isolation et le mélange chaux – chanvre, et à Dom, Pedro, Victor, Alex, Simon, Ali et Claire qui y ont mis pas mal d’énergie ! (Coeur avec les mains !)

A voir sur les photos ci-dessous, mais en gros pour l’isolation chaux – chanvre, il faut :

  • Poser une ossature bois qui permettra de venir fixer les cannisses (à ce sujet, moi quand je pense cannisse, je pense à ça, mais je suis la seule apparemment) ;
  • On vient fixer au fur et à mesure la cannisse, ce qui nous permet de remplir petit à petit avec le mélange chaux – chanvre (je suis devenue une pro de la bétonnière au passage) qu’il faut bien tasser.
  • On laisse sécher 6 à 8 semaines, et on met de l’enduit par-dessus.

Alors, évidemment selon les endroits, c’est plus ou moins sport (et plus ou moins rapide) : pour les recoins ça peut devenir carrément un art. L’idée bien évidemment c’est de conserver l’étanchéité à l’air.

 

Bon, et pour la suite alors !

-> Mardi 13 / Vendredi 23 et samedi 24 septembre : on finit l’isolation chaux chanvre.

-> Lundi 26 / Mardi 27 et mercredi 28 septembre : on se lance dans l’isolation des combles (Métisse / laine de bois).

Tu veux participer ? Passe-nous un mail avec ce qui t’intéresse et tes dispo : gantoismontoit@gmail.com ! (on fournit logement, repas et bières !).

 


ITI téléphone maison (avec du chantier participatif inside !)

J’espère que vous avez ri à ma blague.

ITI donc, pour celles et ceux qui suivent : Isolation Thermique Intérieure. Parce qu’on a fait l’extérieur et ça donne ça.

Et là on va avoir besoin de vous : disons deux ou trois personnes à chaque fois (du coup y’aura pas de la place pour tout le monde, si tu veux connaître les secrets de l’isolation chaux – chanvre, remplis vite le framadate !)

Du coup, comme d’hab, on prend à charge les repas bien sûr, mais aussi l’apéro (faut pas déconner), on t’offre même un gîte si tu viens de loin.

Dans l’idéal, tu es dispo pour plusieurs jours de chantier (comme ça on forme pas des ptits nouveaux tous les jours), mais sinon pas de bile. Le summum de l’idéal : tu es dispo pour la formation avec Charlie et Lulu les 1er et 2 août (ou l’un des deux jours) et tu reviens sur les journées en autonome fin août !

Voici les dates prévues :

-> Mercredi 17 et Jeudi 18 août : formation ITI avec Charlie et Lulu ! (Chaux – Chanvre)

-> Samedi 20 août et Dimanche 21 août : on continue comme des grands Thomas et moi et les volontaires !

Et comme d’hab, un petit framadate : https://framadate.org/oukZREuAIZedpUt9

 

IMG_20160714_191732